centre d'édition contemporaine c-e-c.ch
actualités à propos programme éditions expositions association infos
Centre d'édition contemporaine, Genève
_______________________________________________________________________________________

RAPHAËL JULLIARD
 
CHROMOZONE

Vernissage
18 septembre 2014 dès 18h,
à l’occasion de la Nuit des Bains

Exposition
du 19 septembre au 29 novembre 2014

 

Centre d'édition contemporaine, rue des Rois. Photo: © CEC
Raphaël Julliard, Steal Leben #1, 2014.
 
 

(scroll down for english)

Exposition d’une installation de grands dessins au crayon sur rouleau de papier et de mobiles en fil de fer, et édition d’un livre d’artiste intitulé RREPTILES, produite et éditée par le CEC

Raphaël Julliard est un artiste polygraphe. Pratiquant à la fois le dessin, la peinture, l’installation, la vidéo ou la performance, son travail part, plutôt que d’une forme et d’un concept prédéfinis, d’une impulsion initiale la plus libre et autonome possible, pour arriver à la configuration induite par cette même idée et son processus de réalisation. Son travail interroge parfois la démarche d’autres artistes, qu’ils soient des figures centrales ou moins connues. Il semble cependant s’inspirer avant tout des choses quotidiennes, petites, banales, dont l’existence est a priori classée dans la catégorie des insignifiants. Il aura ainsi rejoué la gestation d’un classique sandwich jambon-beurre, du grain semé au sandwich dévoré, en passant par l’abattoir pour le cochon et le barattage du beurre (Mon Sandwich, vidéo HD, 2010). Il aura entrepris, en collaboration avec Martina-Sofie Wildberger et Jérémy Chevalier, une recherche de l’événement proche de zéro, du geste nul, dont la vacuité produirait au final un potentiel créatif inespéré (GNIQ – le Grand N’Importe Quoi, performance, février 2011).

L’attention de Raphaël Julliard semble à la fois prolifique et précise, autobiographique et référencée (Schrödinger’s Cat, 2009; ou la série Encore, 2011). La naissance d’une œuvre pourrait ainsi advenir grâce au hasard, à une action non-préméditée ni prédéterminée. Réussite ou échec, le chemin qui y mène concentrera toute l’importance et la rigueur du travail. La légèreté et une certaine nonchalance trouvent ainsi leur légitimité et leur cohérence au fil d’une démarche en perpétuelle recherche. Plus particulièrement dans sa pratique du dessin mais aussi dans les textes qui accompagnent certaines de ses pièces, Julliard met en avant le langage et le jeu de mots. Calembours, malentendus orthographiques, bizarreries phonétiques et suites de mots quasi-automatiques ajoutent un humour poétique et fragile à son travail qui, au fond, devient garant de la possibilité même d’exister.

Avec le Centre d’édition contemporaine, Raphaël Julliard prépare une exposition personnelle et livre d’artiste qui retraceront sa rencontre avec l’artiste américain Richard Tuttle, figure majeure de l’art américain post-minimaliste de ces 10 dernières années. Exposé récemment à la Kunstverein de Munich, Julliard est allé à sa rencontre : Tuttle lui a accordé un entretien unique, enregistré, retranscrit et édité dans ce livre. C’est à la fois l’occasion pour l’artiste genevois de faire référence au travail d’un autre artiste qui l’inspire et représente un modèle pour lui ; une manière de questionner ce qui constitue le cœur d’une démarche artistique. L’intimité intellectuelle et la familiarité qui apparaît dans la conversation entre Tuttle et Julliard permettront à ce dernier de cristalliser les éléments qui nourriront son propre travail : une précarité formelle et une philosophie de l’éphémère semblent être partagées par les deux artistes.

RAPHAËL JULLIARD, RREPTILES
Livre d’artiste, 88 pages contenant 55 images et la retranscription d’une conversation entre Richard Tuttle et Raphaël Julliard, format A5, composé en Chronicle Text, impression offset couleur sur papier Condat Matt Périgord 135 g, reliure visible cousue et collée de façon artisanale, la couverture et la quatrième de couverture sont constituées de deux leporellos de couleur, papier Curious Skin 135 g, qui sont retenus pliés par un ruban portant l’inscription RREPTILES sérigraphiée tous les mètres, tiré à 100 exemplaires. Imprimeur: Noir sur Noir Impression, Genève, reliure : RS Reliure Service SA, Genève, graphisme: SO2, Genève. Édition du Centre d’édition contemporaine, Genève, 2014.

Raphaël Julliard est né en 1979 à Genève où il vit et travaille. Il a participé à plusieurs expositions collectives depuis 2001, entre autres à la Villa du Parc, Annemasse ; au Centre d'Art Contemporain, Genève ; à la galerie Arcadia Missa, Londres ; au CNEAI, Paris ; à la Galerie 1m3, Lausanne ; au Centre d'art - Maison Populaire, Montreuil ; à la Kunsthalle Sankt Gallen ; à la Kunsthalle Bern ; au Centre d’art contemporain la Synagogue de Delme ; à la FIAC de Paris ; à la Villa Arson, Nice. En 2011 il a été lauréat des Swiss Art Awards.
 

 


RAPHAËL JULLIARD
 
CHROMOZONE

Opening
Thursday September 18, 2014
from 6 PM,
on the occasion of the Nuit des Bains

Exhibition
from September 19 till November 29, 2014

 

Exhibition of an installation of large pencil drawings on paper scroll and mobile wire sculptures, and the edition of an artist’s book entitled RREPTILES, produced and edited by the CEC

Raphaël Julliard is a polygraphic artist. Whether it be drawing, painting, installation work, video or performance, his work, rather than departing from a predefined idea or concept, stems from an initial impulsion that is as free and autonomous as possible, in order to arrive at the configuration induced by that same idea and its process of realisation. His work sometimes also questions the works of other artists, may them be central figures or lesser known. However, he seems to be inspired by everyday banal little things, whose existence is, in theory, considered to be insignificant. Like so, he had proceeded to the making of a classical ham-butter sandwich, from the planting of the seeds to the devouring of the sandwich, including the slaughtering of the pig and the churning of the butter (Mon Sandwich, HD video, 2010). Along with Martina-Sofie Wildberger and Jérémy Chevalier, he undertook research in order to reach the event closest to zero, the non-existing gesture, whose vacuity would produce at the end an undreamed of creative potential (GNIQ – le Grand N’Importe Quoi, performance, February 2011).
 
The attention of Raphaël Julliard seems at once prolific and precise, autobiographic and referenced (Schrödinger’s Cat, 2009; or the series Encore, 2011). The birth of an artwork could occur by accident, by way of an unpremeditated or non-predetermined action. Success or failure, it’s in the path leading to the end result where all the importance of the works lies. Lightness and a certain nonchalance find their legitimacy and their coherence in the course of a constant research. Particularly in his drawing practice but also in the texts that accompany some of his works, Julliard brings forth language and plays on words. Puns, spelling misunderstandings, phonetic oddities, sequence of almost automatic words add a fragile and poetic humour to his work, which guarantee at the end the very possibility of its existence.
 
With the Centre d’édition contemporaine, Raphaël Julliard prepares a solo exhibition and an artist’s book that retraces the trip that led him to Richard Tuttle, a major figure of American postminimalist art of the last 10 years. During his exhibition in the Kunstverein in Munich, Julliard went to meet him: Tuttle gave him a unique interview, recorded, transcribed and edited in this book. It is both an occasion for the Genevan artist to refer to the work of another artist who inspires him and who is a model for him, and a way to question what establishes the heart of an artistic approach. The intellectual intimacy and the relatedness that appear in the dialogue between Tuttle and Julliard allow the latter to crystallize the elements that will nourish his own work: a formal precariousness and a philosophy of the ephemeral seem to be shared by the two artists.
 
RAPHAËL JULLIARD, RREPTILES
Artist’s book, 88 pages containing 55 images and the transcription of a conversation between Richard Tuttle and Raphaël Julliard, A5 paper size, composed in Chronicle Text, offset colour printing on Condat Matt Périgord 135 g paper, stitched and glued hand-made visible binding, the front and back covers are constituted by two coloured leporellos, Curious Skin 135 g paper, folded and held together by a ribbon bearing the silk-screen printed inscription RREPTILES every meter, printed in 100 copies. Printer : Noir sur Noir Impression, Geneva. Binding : RS Reliure Service SA, Geneva. Graphic design : SO2, Geneva. Edition of the Centre d’édition contemporaine, Geneva, 2014.

Raphaël Julliard was born in 1979 in Geneva where he lives and works. He participated in several exhibitions since 2001, among others at the Villa du Parc, Annemasse; the Centre d'Art Contemporain, Geneva; the Galerie Arcadia Missa, London; the CNEAI, Paris; the Galerie 1m3, Lausanne; the Centre d'art - Maison Populaire, Montreuil; the Kunsthalle Sankt Gallen; the Kunsthalle Bern; the Centre d’art contemporain la Synagogue, Delme; the FIAC de Paris; the Villa Arson, Nice. In 2011 he was laureate of the Swiss Art Awards.

 

Parmi nos éditions récentes, vous pouvez consulter celles de Olivier BardinPierre Bismuth, Gerard Byrne, François Curlet, Philippe Decrauzat, Andreas Dobler, Trisha Donnelly, le catalogue L'Effet papillon, 1989-2007, Sylvie Fleury, David Hominal, Aaron Flint Jamison, Jérôme Leuba, Erik van Lieshout, Fabian Marti, Angela Marzullo, Jonathan Monk, Gianni Motti, l'édition collective Otra de Vaqueros, Anne-Julie Raccoursier, Markus Schinwald, Sgrafo vs Fat Lava, Oscar Tuazon, Benjamin Valenza, Jeffrey Vallance, Oriol Vilanova et Susanne M. Winterling.

 

 

Centre d'édition contemporaineCentre d’édition contemporaine

Centre d'édition contemporaine
15, rue des Rois, 1204 Genève
T + 41 (0)22 310 51 70
www.c-e-c.ch

edition@c-e-c.ch

Horaires d'ouverture: du mardi au vendredi de 14h30 à 18h30
et le samedi de 14h à 17h (pendant les expositions)


L'exposition CHROMOZONE et le livre d'artiste RREPTILES de Raphaël Julliard bénéficient du soutien de la Fondation Leenaards et de la fondation Erna et Curt Burgauer.

Le CEC est soutenu par la Fondation Wilsdorf, la Fondation Ernst Göhner, la Fondation Ernst et Olga Gubler - Hablützel et par le Département de la culture et du sport de la Ville de Genève.

soutiens